Smart City Expo hosts a record-breaking edition under the theme Cities made of Dreams

 

 

Smart City Expo World Congress, le principal événement international axé sur les villes et les solutions urbaines intelligentes, tiendra cette édition 2019 sous le thèmeVilles faites de rêves pour démontrer comment, après près d’une décennie de promotion du concept de ville intelligente à travers le monde, des percées et des solutions ont été réalisées qui ne semblaient pas plus que des rêves il y a quelques années. Organisé par Fira de Barcelona du 19 au 21 novembre sur son site de Gran Via, l’événement sera le plus important à ce jour, avec 1 000 sociétés exposantes, 700 villes et une augmentation de 15 % de l’espace d’exposition.

 

Une édition record de Smart City Expo revient sur une décennie d’innovation urbaine

BARCELONE, Espagne, 14 novembre 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

Parmi les plus de 1 000 entreprises présentes dans l’édition 2019 figurent Alstom, Amazon Web Services, Bosch, Cellnex, Cisco, CityDO, Citypossible de Mastercard, Deloitte, Deutsche Telekom, Engie, Esri, FiWare, FCC Environment, Hexagon, Huawei, Indra, Microsoft, Mobileye, Nokia, NTT, Oracle, Seat, Siemens, Suez et Ubiwhere.

 

Le programme du congrès sera structuré autour de cinq thèmes (Transformation numérique, Environnement urbain, Mobilité, Gouvernance et finance et Villes partagées et inclusives) et traitera de sujets tels que les villes axées sur les données, la 5G et l’avenir de la connectivité, les villes résilientes, la gentrification, les systèmes de transport innovants, la gouvernance à plusieurs niveaux, l’économie collaborative, l’économie circulaire et les villes inclusives.

Pour ce faire, l’événement réunira plus de 400 conférenciers de domaines allant de la technologie et de la gouvernance intelligente à l’économie partagée et à la mobilité. Parmi les conférenciers d’honneur en 2019, on compte Janette Sadik-Khan, l’une des principales autorités mondiales en matière de transport et de transformation urbaine, Shira Rubinoff, experte en cybersécurité et membre des conseils d’administration du Forum des femmes exécutives pour la sécurité de l’information et de l’organisation Leading Women in Technology, et Laura Tenenbaum, une scientifique spécialiste du changement climatique honorée par la NASA pour son activité promotionnelle, et Jeff Merritt, directeur de l’Internet des objets, de la robotique et des villes intelligentes, au Forum économique mondial de Davos.

En 2019, la SCEWC réunira des représentants de plus de 700 villes, dont Bangkok (Thaïlande), Budapest (Hongrie), Dubaï (Émirats arabes unis), Los Angeles (États-Unis), Leeds (Royaume-Uni), Luxembourg (Luxembourg), Montevideo (Uruguay), Moscou (Russie), New Delhi (Inde), New York (États-Unis), Oslo (Norvège), Ottawa (Canada), Paris (France), Prague (République tchèque), Saint-Pétersbourg (Russie), Shanghai (Chine), Séoul (République de Corée) et Zurich (Suisse). Des pays comme l’Allemagne, le Chili, la Corée, le Danemark, l’Estonie, les États-Unis, la Finlande, la France, les Pays-Bas, l’Inde, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, la Pologne, Singapour, la Suède et la Thaïlande auront leurs propres pavillons.

SOURCE Fira de Barcelona

 

 

Après Casablanca, la deuxième étape de l’exposition panafricaine itinérante « Prête-moi ton rêve »

aura lieu du 6 décembre 2019 au 28 janvier 2020

Paris, 26 Septembre 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

 

Vue de l’Exposition de Casablanca © Fouad MAAZOUZ

Au Musée des Civilisations Noires de Dakar.

 

Organisée par la Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine (FDCCA), « Prête-moi ton rêve » réunit une trentaine d’artistes africains de renommée internationale dont Abdoulaye KonatéEl Anatsui, William Kentridge, Chéri Samba, Barthélémy Toguo, Ouattara Watts

L’étape dakaroise de l’exposition panafricaine itinérante sera conçue par les commissaires Yacouba Konaté et Brahim Alaoui, et par le comité scientifique du Musée des Civilisations Noires.

En parallèle de l’exposition principale, le musée accueillera une exposition hommage, dédiée à un groupe d’artistes sénégalais. L’exposition carte blanche intitulée « Les Émergents » sera confiée au jeune commissaire El Hadji Malick Ndiaye au musée Théodore Monod de Dakar

L’exposition se prolongera jusqu’au 28 janvier 2020 avant d’entamer ses prochaines escales à travers le continent africain.

SOURCE : Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine (FDCCA)

 

 


Lancement de la 2e édition du « 1 % marché de l’art », dispositif de soutien à la création artistique

Paris, le 26 Septembre 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

Le « 1 % marché de l’art » clôt sa première édition et lance son nouvel appel à projets. « La première édition du dispositif ‘ 1 % marché de l’art’ lancée avec le Crédit Municipal de Paris a rencontré un beau succès. Je me réjouis qu’elle ait permis de consacrer le talent de trois jeunes artistes franciliens. En renouvelant le projet cette année, Paris poursuit l’une de ses plus belles missions : libérer la création » a déclaré Christophe Girard, adjoint à la Maire de Paris pour la Culture.

La dotation s’élève pour cette deuxième édition à 110 000 €. Celle-ci vise à soutenir la production d’œuvres originales, dans la limite de 20 000 € par artiste et à permettre un temps de diffusion. Le Crédit Municipal de Paris finance cette dotation en prélevant 1% du chiffre d’affaires de ses 80 ventes aux enchères annuelles. Le « 1 % marché de l’art » s’inscrit dans la politique de mécénat et de soutien à la création artistique portée depuis près de 10 ans par le Crédit Municipal de Paris.

« Grâce au dispositif ‘1 % marché de l’art’, trois artistes d’exception ont été soutenus et trois œuvres ambitieuses ont vu le jour. Nous sommes fiers de reconduire le projet en 2019 aux côtés de la Ville de Paris – et d’affirmer ainsi notre fidèle engagement en faveur de l’art et de la culture », s’est félicité Frédéric Mauget, Directeur général du Crédit Municipal de Paris.

La présidence du jury est à nouveau confiée à Fabrice Hergott, Directeur du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

Depuis le 25 septembre 2019, les artistes peuvent postuler à la deuxième édition du « 1 % marché de l’art », dispositif d’aide à la création artistique du Crédit Municipal de Paris et de la Ville de Paris à destination des artistes franciliens.

Calendrier

25 septembre 2019 : lancement de l’appel à projet

31 décembre 2019 : date limite du dépôt des candidatures

1er mars 2020 : désignation des lauréats

Automne 2020 : présentation des œuvres lauréates

Exposition des œuvres lauréates de la 1ère édition

Du mardi 15 au samedi 26 octobre 2019 aura lieu l’exposition des œuvres des lauréats de la première édition du « 1 % marché de l’art ». Gaëlle Choisne et son projet Accumulation primitive, ainsi que Sarah Tritz avec sa Scène d’intérieur-e seront exposées au Crédit Municipal de Paris. Le public pourra découvrir Julien Discrit et son jardin Karesansui dans la cour de l’hôtel d’Albret.

Crédit Municipal de Paris : 55 rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris

Hôtel d’Albret, Direction des Affaires culturelles : 31 rue des Francs-Bourgeois 75004 Paris

SOURCE : Ville De Paris

 


 

 

 

Placée sous le thème Arts et divertissements, la 36e édition des Journées européennes du patrimoine confirme la passion des Français pour leur patrimoine.

En 2020, la 37e édition des Journées européennes du patrimoine se tiendra les samedi 19 et dimanche 20 septembre.

 

 

Plus de 12 millions de Français partagent la passion du patrimoine

Journées européennes du patrimoine

Paris, le 22 septembre 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

Placée sous le thème Arts et divertissements, la 36e édition des Journées européennes du patrimoine confirme la passion des Français pour leur patrimoine. En dépit des intempéries et des manifestations qui se sont déroulées dans certaines villes pendant ce week-end des 21 et 22 septembre, ils ont été très nombreux, cette année encore, à découvrir ou redécouvrir une nouvelle facette du patrimoine, celle du divertissement, des spectacles, des sports, des jeux et des jouets, qui font la diversité du patrimoine immatériel.

En dépit des intempéries et des manifestations qui se sont déroulées dans certaines villes pendant ce week-end des 21 et 22 septembre, ils ont été très nombreux, cette année encore, à découvrir ou redécouvrir une nouvelle facette du patrimoine, celle du divertissement, des spectacles, des sports, des jeux et des jouets, qui font la diversité du patrimoine immatériel.

 

 

L’émotion a, notamment, été au rendez-vous lors de la découverte par les plus de 8 000 visiteurs de l’exposition Revoir Notre-Dame de Paris au ministère de la Culture qui offrait l’occasion exceptionnelle d’admirer de près des éléments originaux de la flèche de la cathédrale : le coq rescapé de l’incendie du 15 avril 2019, ainsi que deux statues des évangélistes et le buste de l’architecte Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc en Saint-Thomas déposés pour restauration quelques jours avant l’incendie.

La veille de la manifestation, le vendredi 20 septembre, plus de 800 sites ont accueilli la première édition de « Levez les yeux ! », opération lancée avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, qui invitait les scolaires, de la maternelle à la terminale, à la découverte de leur patrimoine, sous la conduite de leurs enseignants. Ainsi le ministre de la Culture a reçu 300 collégiens et lycéens franciliens venus profiter en avant-première des Journées européennes du patrimoine.

Franck Riester, ministre de la Culture, se félicite du succès de ce grand événement populaire dédié à la mise en valeur du patrimoine national : « un grand moment de cohésion nationale à l’occasion duquel chaque Française et chaque Français, chaque jeune, chaque adulte a ressenti cette émotion propre à ces lieux chargés d’histoire, de notre histoire ».

Franck Riester tient à remercier chaleureusement l’ensemble des propriétaires publics et privés de monuments historiques, le Centre des monuments nationaux, le réseau des Villes et Pays d’art et d’histoire, la Fondation du patrimoine, la Fédération nationale des Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement, la Fondation du patrimoine, les Vieilles Maisons françaises et la Demeure Historique.

SOURCE: Ministère de la Culture

 

 


LUXE PACK MONACO

LE SALON MONDIAL DE LA CREATIVITE PACKAGING

Paris, le 20 Septembre 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

 

La 32ème édition du salon mondial de la créativité packaging se tiendra le lundi 30 Septembre, mardi et mercredi 01 et 02 Octobre 2019 au Grimaldi Forum.
Cette année encore, l’ADN de LUXE PACK qui a fait son succès et sa position de référence sera respecté :

 

– Un panel exhaustif des dernières solutions packaging
avec 470 exposants sélectionnés parmi les meilleurs spécialistes au monde : leaders mondiaux mais aussi PME aux savoir-faire pointus
– De nombreuses innovations et lancements dévoilés sur les stands ;
– Une inspiration croisée entre tous les secteurs du luxe:
parfumerie-cosmétique, vins & spiritueux, épicerie fine, mode, joaillerie-bijouterie, tabac, loisirs….
– Un programme de conférences et tables rondes
au plus près de l’actualité du secteur donnera la parole aux meilleurs experts et permettra les retours d’expérience des marques
– Des espaces dédiés pour enrichir l’expérience de visite
– 3 journées pour rester à l’avant-garde du packaging, des solutions digitales et de la formulation
– 9 280 visiteurs en 2018, dont 53% d’internationaux

 

LUXE PACK : ENCORE PLUS GREEN
L’organisation de salons est une activité par définition éphémère et gourmande en ressources naturelles. Toutes les équipes de LUXE PACK se mobilisent à travers le
monde pour tendre vers une activité toujours plus  éco-responsable tout en maintenant la qualité de ses événements.
UN PROGRAMME DE CONFERENCES DEDIÉ
Session Développement durable à LUXE PACK MONACO le Mardi 1er Octobre –
Aujourd’hui plus que jamais, le développement durable est au cœur des attentes et des enjeux des consommateurs et des marques de luxe. Comme chaque année, LUXE PACK MONACO lui dédie un ensemble de conférences et une remise de prix, riches d’interventions d’experts et de témoignages de marques.
Les Prix LUXE PACK in green récompensent chaque année, partout dans le monde,
les meilleures innovations packaging durables et meilleure démarche d’entreprise des
exposants.
SOURCE : LUXE PACK MONACO

 


UNE NOUVELLE ADRESSE POUR LE MAGASIN HERMÈS DE VANCOUVER

PARIS, Sept. 13, 2019
Sélectionné par la Rédaction 🙂
ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

Conçu par l’agence d’architecture parisienne RDAI, l’espace sur deux niveaux s’harmonise avec son environnement et s’inspire du caractère contemporain de Vancouver. Comme les gratte-ciel et les montagnes qui définissent la ville, la façade en terrazzo blanc de béton moulé affirme sa verticalité et exprime une certaine qualité minérale. À l’intérieur, l’importance donnée aux matières naturelles et aux harmonies chromatiques crée une atmosphère aérée, qui évoque tout à la fois la forêt et l’Océan.

En entrant, le visiteur découvre, de part et d’autre de l’ex-libris Hermès, les accessoires bijoux ainsi que la bijouterie et l’horlogerie, les collections de soie et un espace-découverte autour du parfum. La maroquinerie et les collections d’équitation se déploient face à l’escalier, tandis que l’univers homme bénéficie d’un vaste espace dans le fond du magasin.
Le premier étage abrite les collections pour la maison avec une sélection d’objets d’art de vivre, d’art de la table et de papiers peints. Il accueille également l’univers femme ainsi qu’un salon privé. Les deux niveaux sont reliés par un escalier en chêne et, en verre dont les marches semblent flotter en apesanteur. Au mur, le majestueux Pégase du sculpteur français Christian Renonciat invite à prolonger la visite.
Hermès présente des objets conçus spécialement pour l’ouverture de Vancouver. Des rollers célèbrent de manière ludique le dynamisme de la ville; trois sacs Kelly réalisés en marqueterie de cuir dessinent un
paysage dans trois tonalités allant de l’aube au crépuscule; un Twilly en édition limitée a également été
imprimé pour l’occasion.
SOURCE Hermes Canada inc.
Hermès Vancouver at 717 Burrard Street

Hermès inaugure son nouveau magasin à Vancouver, au 717 Burrard Street, à quelques mètres de son ancienne adresse. Cet espace de 460 m² transforme la présence d’Hermès dans la ville et redessine l’angle sud-ouest de Burrard Street et de West Georgia Street

 


 

 

L’esthétique et l’innovation en pavements et parements sont à Paris avec ACL

PORTO, Portugal, 12 septembre 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

ACL – A Cimenteira do Louro sera présente à Architect@Work Paris, les 26 et 27 septembre prochains, avec comme thème l’inspiration de la nature et de la matière, présentant des produits d’excelence comme les parements de béton, très importants pour les projets de design et d’architecture de grandes dimensions, pour l’intérieur ou l’extérieur. En évidence les parements SIENA, VÉRTICES et RISCADO PLUS, avec showroom de matériaux qui démontrent  la tridimensionallité alliée à la reproduction fidèle des pierres naturelles et de ses caractéristiques si proches de la réalité comme la rugosité au toucher, le dessin et les couleurs prises á la nature, et qui permettent une multitude d’applications avec des résultats finaux vraiment surprenants.

Ils présenteront à Paris des produits fabriqués à partir de granulats de pierres  naturelles, disponibles en plusieurs tonalités, des pièces incomparables, facilement adaptables à la dynamique de chaque projet.

SOURCE ACL

 

 

 

 

 


 

 

 

Quel est le point commun entre Le Guggenheim, le Louvre, Le Centre Pompidou et ArtMarket ? le .art !

PARIS, 21 juillet 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

thierry Ehrmann : « nous sommes heureux de confirmer aujourd’hui aux actionnaires et aux investisseurs que nous possédons désormais artmarket.art, déjà mis en service par notre service informatique. C’est l’aboutissement de plusieurs trimestres de démarches juridiques contraignantes auprès de l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et de l’entité TMCH (TradeMark ClearingHouse).  

Nous notons également qu’il s’agit de la même stratégie suivie par tous les majors de l’Art, tels que le Guggenheim ou encore le Louvre ou le Centre Pompidou pour ne citer qu’eux parmi une très longue liste impressionnante qui reflète les acteurs majeurs de l’Histoire de l’Art dans le monde.

Depuis la publication du communiqué “Artprice.com va s’appeler Artmarket.com pour devenir un acteur global du Marché de l’Art” du 9 Juillet 2019

Ce bref communiqué est destiné à répondre à ces questions. Pour mener à bien l’obtention du .Art, il fallait franchir avec succès chacune des épreuves draconiennes imposées par l’ICANN et surtout posséder sa marque, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde, avec pour conséquence la demande rejetée obligatoirement par l’ICANN. La période de demandes (Sunrise period) de dépôt est désormais terminée, on joue donc à guichets fermés. »

SOURCE Artprice.com

 

 


 

 

© Ruby BIRD & Yasmina BEDDOU

Bilan de l’édition BIJORHCA PARIS septembre 2019

PARIS, 18 Septembre 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

Le rendez-vous biannuel a rassemblé du 6 au 9 septembre à Paris Expo Porte de Versailles l’intégralité de la filière du bijou autour d’une offre riche et diversifiée :

L’offre précieuse et horlogère mise en lumière dès l’entrée du salon sur la Precious Avenue, et sa Precious Gallery, un espace inédit d’exposition dédié. Créée il y a un an, la Precious Avenue a attiré de nouvelles marques emblématiques telles que Filles en Or, Fearless Jewelry ou encore Opinion Chronographe.

La bijouterie fantaisie sur la Fashion Area avec le nouvel univers baptisé « Trends ». Cet incubateur de tendances est un tremplin pour la jeune création et les marques internationales qui viennent appréhender pour la première fois le marché français. L’incontournable Fashion Trends conçu par Elizabeth Leriche demeure au cœur de cet espace et décrypte 4 grandes tendances : Sunny Craft, Future Ocean, Twist Heritage et Color Graphic.

L’Atelier qui rassemble l’outillage, du plus traditionnel au plus innovant, mais aussi des apprêts, packaging, merchandising et services destinés à la profession. Autant de nouvelles solutions pour répondre aux problématiques du marché et des innovations présentées en avant-première sur cette édition.

Matières Premières : les essentiels de la profession nécessaires à la fabrication de bijoux sont représentés par 46 exposants. Une spécificité de Bijorhca Paris, seul rendez-vous professionnel à couvrir ainsi l’intégralité de la filière.

L’édition qui a rassemblé 345 exposants dont 133 nouvelles marques et plus de 12 000 visiteurs ferme ses portes sur un bilan très satisfaisant.

Bijorhca Paris renforce sa dimension internationale avec 58% d’exposants étrangers (soit 40 nationalités représentées), dont le Pavillon Sud-Africain qui rencontre toujours un franc succès et de nouveaux pays tels que l’Afghanistan, la Colombie, les Émirats Arabes-Unis, Israël, le Liban ou encore le Sri Lanka… et 27% de visiteurs internationaux (soit 108 nationalités incluant la Belgique, l’Espagne, l’Italie mais aussi la Slovénie, la Turquie, et également le grand international comme l’Australie, les Etats-Unis et le Japon).

SOURCE Bijorhca Paris

© Ruby BIRD & Yasmina BEDDOU

© Ruby BIRD & Yasmina BEDDOU

© Ruby BIRD & Yasmina BEDDOU

 

 

 


Facebook dévoile sa première exposition photo « Les Visages de Facebook » et met en lumière les Groupes qui changent le quotidien de millions de Français

Paris, le 03 Juillet 2019

Sélectionné par la Rédaction ?

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

Du 19 juillet au 11 août, Facebook – partenaire de “l’Été à La Villette” – exposera donc sans filtre l’histoire de 8 Groupes sur Facebook. Entre solidarité, engagement et passion, l’exposition apporte un regard neuf et présente l’envers du décor de ces communautés, afin de sublimer l’humain derrière l’écran.

C’est le long de l’allée du Zénith dans le parc de la Villette qu’aura lieu l’exposition photo en plein air. Aliocha Boi, photographe franco-canado-italien inspiré par la ville et fasciné par l’humain, a souhaité mettre en avant la spontanéité de leurs actions, dans leur environnement naturel.

Dans cette exposition, différentes thématiques seront représentées : le bien-être, la solidarité, la passion des animaux, l’écologie et le sport, l’éducation et le handicap, le « Body Positive » et la diversité.

 

Pendant une semaine,  le photographe Aliocha Boi  est parti à la rencontre des plus grands Groupes sur Facebook pour photographier leur impact positif sur le monde et mettre en image leur volonté personnelle de changer le quotidien des 36 millions de Français sur Facebook.

 

 

L’exposition sera pour tout public, gratuite et ouverte jour et nuit pendant toute la durée de l’événement.

 

L’exposition regroupera ainsi 8 communautés françaises, photographiées dans des lieux qui leur sont chers :

  • Wanted Community– un Groupe fondé sur des valeurs de partage de bons plans et de conseils, et qui encourage la solidarité entre les membres.
  • Run Eco Team – un Groupe de runners engagés pour l’environnement qui aide à nettoyer la planète sur chaque parcours de jogging.
  • Le Cocon des Brindilles – un Groupe créé en 2016 par Alexia, hospitalisée à l’âge de 12 ans, afin de partager son expérience est de créer une communauté d’entraide, basée sur des valeurs de bien-être et de soutien.
  • Donna Mamma – un Groupe fondé en 2017 par Sarah Zerbib afin de rassurer et d’apporter de l’aide aux mamans et futures mamans.
  • Astuces pour DYS – un Groupe créé en 2014 pour les parents dont les enfants sont atteints de dyslexie et de dysphasie, permettant l’entraide et renforçant l’appartenance à une communauté.
  • Golden Retriever & Co – un Groupe réunissant la plus grosse communauté de passionnés de Golden Retrievers en France, permettant de partager leurs expériences avec la communauté.
  • The All Sizes Catwalk – un Groupe créé par Georgia Stein qui encourage le mouvement « Body Positive ». The All Sizes Catwalk organise des shootings, ainsi que des défilés « Body Positive » sous forme de Happening.
  • Paris Queer and Drag Projects – un Groupe LGBT qui réunit des personnes intéressées par différents divertissements queers, dont les événements leur permettent d’avoir un sentiment d’appartenance et d’échanger.

SOURCE: Facebook

 

Rhomberg Bau est en mesure de doter la cathédrale Notre-Dame de Paris d’une nouvelle toiture en très peu de temps à l’aide d’une structure et d’éléments de renfort préfabriqués en bois. Source : Dominic Schindler Creations/Rhomberg Bau

Rhomberg Bau GmbH : Bien pensé

PARIS, 29 avril 2019

Sélectionné par la Rédaction 🙂

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine

« L’ancienne charpente du toit était en bois, et elle a tenu 800 ans », explique cet expert de la construction en bois. Outre sa longévité, d’autres arguments plaident en faveur de ce matériau durable : il repousse, on le trouve partout – les forêts constituent près de 30 % de la superficie totale de la France – et surtout, il peut être transformé et utilisé localement. « À Paris, il existe plus de 270 entreprises spécialisées dans la transformation du bois », affirme Rhomberg.

Il les mettrait volontiers à contribution dans l’exécution de son plan. Celui-ci prévoit d’installer une structure préfabriquée à monter au lieu de l’ancienne structure suspendue double composée d’un grand nombre de chevrons, de faux entraits, de poinçons et de contre-fiches. L’étape suivante consiste à installer sur celle-ci des éléments en bois préfabriqués, composés de panneaux en bois qui sont collés ensemble avec des poutres en lamellé et qui disposent déjà d’une couverture imperméable à l’extérieur. « À partir de ce moment, le toit est étanche, affirme Rhomberg. Cela signifie qu’après l’obtention du permis de construire, nous avons besoin d’environ trois mois, et que la cathédrale pourrait donc être protégée des intempéries avant l’hiver. » La construction de la toiture et la couverture du toit peuvent ensuite être réalisées individuellement selon les spécifications et les souhaits des responsables de la protection des monuments et du maître d’ouvrage.

Une entreprise du Vorarlberg spécialisée dans la construction en bois a conçu un plan qui permettrait aux entreprises locales de refaire la toiture de la cathédrale Notre-Dame de Paris en trois mois.

« L’essentiel, c’est que les différents éléments peuvent être préfabriqués et n’auront plus qu’à être montés sur le chantier », poursuit l’architecte. La préfabrication doit être confiée à des entreprises locales, de même que le montage. Le bois lui-même – au lieu du chêne précédent, qui n’est plus disponible dans les quantités et les longueurs requises, Rhomberg veut utiliser des résineux comme l’épicéa, le pin ou le sapin – est disponible dans le pays et pourrait être obtenu rapidement et transformé industriellement. « Cela nous permet également d’éviter des solutions intermédiaires, à leur tour génératrices de coûts et de déchets. » Autres avantages de la nouvelle structure : « En passant du chêne au bois tendre, nous réduisons d’environ 30 % la charge statique de la structure du toit. La sous-construction statique nécessaire pour la flèche octogonale est déjà prémontée, de sorte qu’elle peut être installée directement par la suite. De plus, nous pouvons garantir une résistance au feu naturelle d’au moins 90 minutes grâce aux sections de poutre individuelles plus grandes et à un nombre de branchements considérablement réduit. »

Selon lui, l’utilisation du bois constituerait par ailleurs une bonne opportunité pour l’Église catholique de participer au sauvetage de cet édifice si important, et ce, à moindres frais : « L’Église est le plus grand propriétaire forestier du monde et dispose bien sûr aussi de grandes ressources en France. Il lui sera donc tout à fait possible de reconstituer rapidement les réserves de l’industrie du bois qui auront été utilisées pour la reconstruction, et dont on a besoin en urgence. Si l’Église acceptait cette idée, Paris, en tant que propriétaire de la cathédrale, pourrait économiser environ 25 % des coûts – sans parler du temps gagné et de la création de richesse au niveau local, un autre argument de taille pour la ville, selon Rhomberg. De plus, privilégier le bois est totalement en phase avec les objectifs de l’Accord de 2015, lequel porte même le nom de la capitale française : « Avec l’empreinte écologique d’alternatives comme les constructions en acier, on n’atteindra jamais l’objectif de réduction des émissions de CO2 prévu par l’Accord de Paris sur le climat ». C’est pourquoi Hubert Rhomberg pense qu’il faut agir le plus rapidement possible : « Nous mettrions volontiers à disposition notre savoir-faire et notre expertise dans le domaine de la construction en bois. Nous sommes prêts à discuter avec la ville dès que les résultats sur l’état du stock seront disponibles. »

SOURCE Rhomberg Bau

 


 

ART & ARCHITECTURE – Aube Du Crepuscule Magazine